Impression

Le dos carré collé en finition

Pour l’impression d’un livre, d’une revue ou même d’un magazine, le choix de la reliure ne doit pas s’effectuer au hasard. Sur le marché, deux solutions s’offrent aux donneurs d’ordre : la reliure dos carré collé ainsi que la reliure dos cousu. Chacune d’entre elles se démarque par ses propres atouts. 

La première s’avère la plus fréquente et la plus pratique du moment, pourquoi ? Dans cet article, découvrez les différents avantages et le principe de fonctionnement de la reliure dos carré collé

Qu’est-ce qui distingue la reliure dos carré collé ?

Cette finition figure comme la plus employée pour relier les livres ou les éditions. Rapidité et économie sont ses premières qualités. Cependant, son usage s’implique surtout pour les livres avec des centaines de pages.

Le principe de fonctionnement

Cette forme de reliure permet de coller une couverture épaisse sur une publication. Avant le collage, ajuster les feuilles en plusieurs pages sur la couverture devient indispensable. 

Pour ce procédé, deux possibilités s’offrent : soit, vous découpez les feuilles, soit, vous les entaillez. 

Le but, c’est de rendre le dos plus rugueux. Ainsi, la colle s’accroche mieux entre les pages et la couverture. Par conséquent, la reliure devient plus durable. 

L’importance du choix du papier et de la colle

Notons que le choix du papier pour la publication y joue un rôle important. Pour cette forme de reliure, les feuilles doivent être plus légères. 

Considérée comme une reliure de qualité industrielle, cette finition implique l’usage d’une colle HOT MELT thermofusible. C’est surtout conseillé pour les papiers avec un grammage élevé. S’il s’agit de papier photos, une simple colle PURE suffit. 

Également employée pour l’encadrement, la colle vinylique peut s’utiliser pour ce type de reliure moderne. Comme avantage, cette colle ne contient pas d’acide ou de solvant. Par conséquent, elle est sans odeur. 

Le choix de l’orientation 

En ce qui concerne l’orientation, deux solutions sont à votre disposition. 

  • L’orientation à l’italienne s’avère la plus fréquente. Connue également comme l’orientation paysage, avec celle-ci, la largeur est plus large par rapport à la hauteur. Elle est conseillée pour les albums photos, par exemple. 
  • L’orientation à la Française ou verticale quant à elle est appelée le format portrait. Elle s’emploie le plus souvent pour la création des brochures, livrets et dépliants. Cette option s’impose si vous souhaitez vous démarquer. 

Les avantages de la reliure dos carré collé

Avec la reliure dos carré collé, le résultat semble élégant et propre. C’est pourquoi cette technique s’impose pour l’auto-édition de qualité comme les thèses, les romans, les brochures, etc. 

Cependant, pour obtenir le résultat attendu, il semble indispensable que la brochure dispose au minimum 40 pages. 

Selon les règles de l’impression choisies, le document doit comporter en même temps un nombre de pages à multiplier par deux. Si vous misez sur la reliure en dos carré cousu, le nombre de pages doit se multiplier en 4. 

Dans quelle situation choisir le dos carré collé en finition ?

Le choix de la reliure dos carré collé devient une nécessité si la publication dépasse les 100 pages. C’est aussi la meilleure alternative dans le cas où vous disposez d’un petit budget. Il se peut même que pour un travail rapide, cette finition figure comme la plus fiable. 

Certes, la plupart des utilisateurs choisissent cette solution pour relier des livres, thèses et magazines, mais vous pouvez en opter dans diverses situations. Par exemple, lors de la publication des manuels, de brochures, de revues ou encore de mémoires, miser sur cette option offre divers avantages.

La reliure dos carré collé est très demandée par les étudiants, entreprises, bureaux d’études, architectes et même des particuliers qui veulent se démarquer avec une reliure novatrice.  

Quel équipement pour la reliure dos carré collé ?

Afin de garantir un résultat de qualité, chaque imprimeur se procure l’équipement adapté pour ce genre de procédé, le Thermorelieur. 

Cette machine existe désormais en plusieurs modèles. 

  • Il existe par exemple le Thermorelieur compact conçu spécialement pour un usage occasionnel. Il dispose d’un système de collage à chaud. Malgré qu’elle soit simple, son utilisation s’avère assez efficace. 
  • En de besoin plus complexe, le Thermorelieur d’atelier semble parfait. Il fonctionne avec un encollage à chaud. Avec ses diverses fonctions, elle s’adapte parfaitement à tous les travaux de reliure
  • Le Thermorelieur automatique figure comme la plus robuste. Il se démarque par son système d’alimentation qui convient à des usages intensifs. 

Peu importe le modèle choisi, manier cet appareil requiert le suivi de quelques étapes. Tout d’abord, l’imprimeur sélectionne une couverture avec un certain maintien. Cela dit, l’épaisseur de cette dernière doit correspondre au nombre de feuilles de papier à relier. Ensuite, il ne faut pas dépasser le temps de chauffe indiqué. Lancer le processus de collage et attendre que le document refroidisse avant de le toucher.

Cet article vous a plu ? Découvrez nos articles similaires

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Après l’étape d’impression sur papier, il faut passer par l’étape de façonnage. C’est une phase qui représente en réalité les différentes opérations réalisées suite à l’impression. En effet, le papier qui sort de l’imprimerie est envoyé sur plusieurs machines pour...

Les différents formats de papier en impression

Les différents formats de papier en impression

Au bureau ou à la maison, la connaissance de chaque format papier existant s’impose. Par exemple, au travail, vous pourrez utiliser des feuilles A4 ou A5 pour prendre des notes. L’ usage s’impose en même temps pour l’imprimerie, la publicité, etc. La liste des...

Le kakémono : l’outil idéal lors des PLV

Le kakémono : l’outil idéal lors des PLV

Inventé il y a des siècles au Japon, le Kakémono appelé « objet suspendu » définit un objet décoratif qui s’inspire des tapisseries anciennes. Posé au mur, il orne une pièce avec son côté léger et attirant à la fois.  Grâce à ses vertus attractives, les entreprises...