Impression

Le grammage du papier

Choisir le meilleur grammage papier s’impose pour l’impression d’édition ou toute forme d’outil de communication : flyers, dépliants, brochures, affiches, etc.  

La plupart des clients demandent des conseils aux imprimeurs pour ne pas se tromper sur leur décision. Cependant, même si vous ne connaissez pas grand-chose dans le domaine, apprenez les différentes possibilités à votre disposition.

Le grammage du papier : qu’est-ce que c’est ? 

Lorsque vous choisissez un papier, vous devez prendre en considération son grammage. Bien que ce n’est pas le seul critère à considérer, il reste le plus déterminant. Il se définit le plus souvent selon le calcul du poids de la feuille par rapport à sa surface, généralement en mètre carré.  

Cependant, plus ce poids augmente, plus la feuille devient épaisse. L’épaisseur du papier varie entre 120 gr/m² et 350 gr/m². 

D’autres facteurs permettent de déterminer le grammage comme le type de fabrication des feuilles ou encore la densité des fibres. Toutefois, les imprimés contiennent aussi des produits spéciaux. 

Qu’en est-il du grammage de papier au catalogue ?

Cette masse au mètre carré existe en plusieurs classes selon le besoin de l’utilisateur. 

  • Pour l’impression, l’imprimé a généralement une masse entre 70 et 100 gr/m2. La plupart du temps, le grammage de 80 gr/m2 semble le plus choisi. 
  • Pour un catalogue, il s’avère important de distinguer la couverture des pages intérieures. Le plus souvent, la « force du papier » varie entre 100 et 300 gr/m2. 

Dans certains cas, les catalogues peuvent exister avec plus ou moins de grammage au mètre carré. 

Quel est le grammage papier idéal pour la couverture ?

La « force du papier » pour la couverture diffère de celle des pages à l’intérieur des catalogues. Presque tous les clients des imprimeries optent pour une masse de plus de 200 gr/m2. Pour une solution plus économique, le mieux, c’est de se rapprocher de la limite inférieure. Par contre, pour privilégier la qualité, il s’avère idéal de se rapprocher de la limite supérieure.

En réalité, une couverture de 300 gr/m2 offre un large choix sur la finition par rapport à une couverture de 200 gr/m2. 

Notons qu’avant de choisir des grammages élevés, la prise en compte des conséquences que cela peut avoir s’impose. Avec une masse de 170 gr/m2 et plus, afin de simplifier le pliage des papiers, l’étape de l’ajout de rainures ne se néglige pas. En plus, cela impacte sur le poids du catalogue et augmente les frais de distribution.

L’importance du grammage du papier

Pour quelle raison prendre en considération le poids du papier ? Les grammages des papiers existent en plusieurs types sur le marché. Les donneurs d’ordre en utilisent pour de nombreux besoins. Chacun d’entre eux dispose de ses caractéristiques et de ses qualités. Il aide à réussir brillamment tous les produits à imprimer. 

Choisir correctement cette « force du papier » semble nécessaire pour faire passer le bon message aux clients cibles, surtout si c’est en matière de publicité.  

  • Pour les cartes de visite, miser sur 300 gr/m2 semble mieux que 200 gr/m2. Pourquoi ? Le but, c’est que le document dure plus longtemps. Également, la qualité compte beaucoup, elle montre à quel point l’utilisateur prend au sérieux son travail.  
  • Dans certaines situations, l’usage d’une feuille épaisse permet de réduire les dépenses, mais cela n’est pas conseillé. Certes, des produits imprimés conviennent à ce modèle plus économique et plus pratique. Le seul inconvénient se situe au niveau de leur durée de vie.  

Par exemple, avec les flyers, opter pour un grammage papier de 135 gr/m2 procure un grand avantage. Les clients rencontrent de la difficulté à transporter avec eux des feuilles avec une masse de 400 gr/m2. De plus, pour l’entreprise ou la marque, c’est une alternative qui aide à réduire les charges. 

Quelques repères sur les grammages des papiers

Depuis toujours, les professionnels se basent sur ces quelques repères pour choisir le poids au m2 de leurs feuilles.   

  • Avec le papier à cigarette, la masse idéale se situe entre 12 et 25 gr/m2. Cela dépend de la composition et de la marque de fabrication. 
  • Avec le journal, les papiers employés doivent également être plus fins. Leur masse peut aller de 35 à 45 gr/m2.
  • Entre 100 et 135 gr/m2, l’usage convient à l’intérieur des magazines ou encore des livres.
  • Pour 160 gr/m2, c’est parfait avec la couverture des faire-part, des plaquettes ou des brochures.  
  • Si le poids dépasse de 220 gr/m2, alors, vous pouvez l’utiliser pour la couverture des livres et des magazines. 

Quelques conseils pour le choix du papier

En plus du grammage, le choix du papier dépend aussi d’autres critères comme le format et la couleur.

En ce moment, sur le marché, il existe plusieurs types de feuilles : l’imprimé non couché, l’imprimé offset, l’imprimé couché, l’imprimé recyclé, etc.  Le donneur d’ordre choisit entre la lisibilité et la qualité afin de trouver les imprimés qui lui conviennent.

Cet article vous a plu ? Découvrez nos articles similaires

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Après l’étape d’impression sur papier, il faut passer par l’étape de façonnage. C’est une phase qui représente en réalité les différentes opérations réalisées suite à l’impression. En effet, le papier qui sort de l’imprimerie est envoyé sur plusieurs machines pour...

Les différents formats de papier en impression

Les différents formats de papier en impression

Au bureau ou à la maison, la connaissance de chaque format papier existant s’impose. Par exemple, au travail, vous pourrez utiliser des feuilles A4 ou A5 pour prendre des notes. L’ usage s’impose en même temps pour l’imprimerie, la publicité, etc. La liste des...

Le kakémono : l’outil idéal lors des PLV

Le kakémono : l’outil idéal lors des PLV

Inventé il y a des siècles au Japon, le Kakémono appelé « objet suspendu » définit un objet décoratif qui s’inspire des tapisseries anciennes. Posé au mur, il orne une pièce avec son côté léger et attirant à la fois.  Grâce à ses vertus attractives, les entreprises...