Impression

Qu’est-ce qu’un BAT en impression (Bon à Tirer) ?

La validation en BAT s’impose avant l’impression d’une commande. En effet, lors de la conception virtuelle d’un dossier comme une carte de visite, une affiche ou encore un dépliant, c’est l’étape qui précède l’impression. En quoi consiste-t-elle ? Découvrez à travers cet article la définition de ce procédé ainsi que son principe de fonctionnement. 

Quelle est la définition du BAT ?

BAT est un terme souvent mentionné dans le monde de l’imprimerie, du marketing ainsi que de la communication. Il s’avère indispensable pour imprimer des documents.  

Appelé « Bon à Tirer », ce procédé permet la simulation d’impression des créations graphiques. Certaines personnes le connaissent aussi comme « épreuve contractuelle ». Cette dernière aide en réalité à vérifier si l’impression est conforme. Une fois le contrôle terminé,  le graphiste formalise la validation avec le donneur d’ordre. Les deux parties effectuent des signatures avec une mention « Bon à Tirer ».

En quoi l’étape du BAT s’impose ?

Connue aussi comme « Bon à tirer », cette procédure ne se néglige pas. C’est comme la phase de démarrage de chaque impression. Elle permet au client ou à l’agence de vérifier en détail les aspects du document en question. Cependant, cette dernière étape avant l’impression ne doit pas se confondre avec le brouillon. 

Le donneur d’ordre s’assure que le dossier à imprimer soit bien conforme à celui qu’il a envoyé. 

Il essaie de repérer d’éventuelles erreurs sur le fichier. 

  • Dans la plupart des cas, plusieurs erreurs peuvent survenir comme le défaut de mise en page. 
  • Réalisé avec précipitation, le document risque également de présenter quelques erreurs au niveau de son contenu. Il est possible qu’il inclue quelques fautes de frappe ou de syntaxe. 
  • Des problèmes au niveau de la colorimétrie se détectent le plus souvent sur le BAT. Cela se lie avec une déformation d’un visuel : erreur sur la police, etc.  
  • Toutefois, certains clients oublient de respecter la zone de sécurité ainsi que la zone de fonds perdus. Pourtant, sur ces zones, aucun élément graphique ne doit s’afficher.  

L’étape BAT aide dans ce cas à perfectionner les fichiers avant de passer à l’impression. Dans le cas où une modification s’impose après cette vérification, le client demande à l’agence de s’en charger. Puis, cette dernière lui procure un autre « Bon à tirer ». Si l’impression correspond à ses attentes, le client signe le « Bon à Tirer ». Cela signifie qu’il atteste son approbation et que l’imprimeur ou le graphiste peut lui livrer le résultat qu’il attend.  

Le BAT et l’impression sur le web : comment cela se passe-t-il ?

Miser sur l’impression en ligne devient de plus en plus fréquent. Comment se déroule l’étape de la vérification BAT dans ce cas ? 

Certaines imprimeries proposent seulement une vérification visuelle avant de démarrer l’impression des fichiers de leurs clients. Le donneur d’ordre évalue si son dossier respecte les spécifications techniques imposées. C’est indispensable afin d’obtenir un résultat qui convient à la création graphique. 

Quelques techniques pour réaliser le BAT

L’impression BAT peut s’employer avec plusieurs techniques.

La méthode analogique

La technique analogique se base sur l’offset, connu en anglais comme « to set off ». Elle suit plusieurs étapes successives pour la vérification de l’impression. Le plus souvent, il suffit de reproduire le fichier à imprimer sur un support comme une plaque.

La méthode numérique

Ce procédé figure parmi les plus célèbres et les plus simples du moment. L’imprimerie utilise un outil spécifique comme l’imprimante laser pour reproduire le dossier sur papier.  

L’avantage avec cette technique, c’est qu’elle s’avère plus rapide et moins chère. De plus, puisque le visuel s’imprime en l’état, le temps de séchage se réduit. L’imprimeur perd moins de temps au niveau de la manipulation et le client a un aperçu du résultat final.

Le BAT gratuit ou le BAT payant ?

Plusieurs imprimeries professionnelles proposent désormais deux offres pour l’utilisation du BAT

Pourquoi opter pour le BAT gratuit ?

Pour la simulation d’impression, la version gratuite « Bon à tirer » semble la plus avantageuse. Avec cette option, vous confiez la vérification de vos documents à l’équipe de l’imprimerie. Juste après la réception de la commande, cette dernière fournit tout de même à la clientèle un « Bon à tirer » qui lui permet d’y jeter un coup d’œil.

Quand opter pour le BAT payant ?

Avec l’offre payante, l’imprimerie de votre choix met à votre disposition plusieurs recommandations. Les clients profitent de plus de fonctions. 

En somme, pour imprimer des supports de communication, que vous fassiez appel à une agence ou non, n’oubliez jamais l’étape du « Bon à tirer ». Cela permet de limiter les mauvaises surprises. 

D’autres procédés similaires au BAT

En imprimerie, d’autres procédés similaires au « Bon à Tirer » existent : le Bon à graver ou BAG, le Bon à rouler ou BAR et le Bon à monter ou BAM. Le choix dépend des fichiers à réaliser et du besoin de l’utilisateur.

Cet article vous a plu ? Découvrez nos articles similaires

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Après l’étape d’impression sur papier, il faut passer par l’étape de façonnage. C’est une phase qui représente en réalité les différentes opérations réalisées suite à l’impression. En effet, le papier qui sort de l’imprimerie est envoyé sur plusieurs machines pour...

Les différents formats de papier en impression

Les différents formats de papier en impression

Au bureau ou à la maison, la connaissance de chaque format papier existant s’impose. Par exemple, au travail, vous pourrez utiliser des feuilles A4 ou A5 pour prendre des notes. L’ usage s’impose en même temps pour l’imprimerie, la publicité, etc. La liste des...

Le kakémono : l’outil idéal lors des PLV

Le kakémono : l’outil idéal lors des PLV

Inventé il y a des siècles au Japon, le Kakémono appelé « objet suspendu » définit un objet décoratif qui s’inspire des tapisseries anciennes. Posé au mur, il orne une pièce avec son côté léger et attirant à la fois.  Grâce à ses vertus attractives, les entreprises...