Impression

Quelles sont les différences entre l’impression numérique et l’impression offset ?

En publicité et en communication, recourir à l’impression s’impose pour l’affichage de supports promotionnels, packagings etc… . Aujourd’hui, deux techniques sont disponibles : le numérique et l’offset.

Découvrez dans cet article les principales caractéristiques de chacune d’entre elles afin de comprendre les différences entre l’impression numérique et l’impression offset

Qu’est-ce que l’impression offset ?

L’offset figure comme la méthode la plus ancienne. En français, « offset » signifie « reporter ». Les imprimeurs considèrent ce procédé d’impression comme fiable et pratique. Apparu pour la première fois à la fin du 20e siècle, il remplace la lithographie. 

Cette technique se base sur la répulsion de deux différents produits : la matière grasse et l’eau. Cependant, l’utilisateur doit suivre quelques étapes de préparation. C’est pour cette raison que l’offset devient la solution parfaite pour intégrer des messages ou des images sur du papier, du tissu, des toiles ou supports rigides.

Le principe 

Le procédé est basé sur le principe d’attraction-répulsion entre l’eau et l’encre.

Les étapes 

Au début, le professionnel “grave” une plaque de métal (il y aura autant de plaques que de couleurs à transférer sur le support) sur un cylindre qui est en contact avec un rouleau humide et un rouleau encreur avec, principalement, les quatre couleurs qui compose la quadrichromie sont le cyan, le magenta, le jaune et le noir. Puis, la plaque de métal ainsi ancrée se transfère sur un autre cylindre appelé “blanchet” dans un autre compartiment de la presse. Le blanchet reporte à son tour l’image sur le support final qui peut être du papier, du carton, de l’aluminium, du métal, etc… Par conséquent, ce procédé de reproduction requiert un savoir-faire et une expertise.

Au niveau du papier, un cinquième, voire un sixième passage peut être nécessaire pour reporter une couleur spécifique telle qu’une couleur pantone ou une couleur fluorescente (pour respecter une charte graphique) ou une couleur or ou argent en fonction du document à imprimer. 

Les inconvénients

Notons que l’impression offset s’avère plus chère que l’impression numérique pour des petites séries. La raison, c’est qu’elle implique l’usage de plus de 30 feuilles pour les machines offset récentes à 250 feuilles pour les plus anciennes presses pour effectuer le calage. De plus, c’est un procédé qui demande plusieurs interventions minutieuses. Le temps de mise en œuvre est aussi plus long et nécessite le suivi de nombreuses étapes. 

Quand opter pour l’Offset ?

Opter pour l’offset semble idéal pour une impression de hauts volumes. Le prix à l’unité demeure plus avantageux avec cette technique lorsque la quantité de produits à imprimer est élevée (par exemple : + 1 000 exemplaires). 

Les demandeurs optent, en général, pour la réalisation de dépliants, revues, journaux … Certaines le choisissent également pour la réalisation des plaquettes, des flyers et dépliants. 

L’histoire

Selon l’histoire, l’Offset fut créée en 1 700. Son principe est de créer des images avec une forte pression sur une plaque de pierre. À la différence de la lithographie, il s’agit d’une impression indirecte. Elle a été inventée en même temps que la machine à 3 cylindres. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle s’est répandue dans le monde entier.  

Qu’est-ce que l’impression numérique ?

L’impression numérique figure comme la plus récente et la plus moderne. Il s’agit d’imprimer des documents mis en forme par l’usage d’un outil informatique.  

Les avantages

Par rapport à l’offset, le numérique se considère comme un procédé direct qui n’impose pas le suivi de plusieurs phases. Grâce à quelques logiciels informatiques, la création se reproduit sans aucune difficulté sur le papier. Ainsi, le temps de la réalisation se réduit. Les clients qui nécessitent un tirage en urgence optent pour cette méthode rapide et souple. 

Les possibilités

Les techniques employées varient en fonction des machines disponibles. L’électrophotographie, l’iconographie ainsi que le jet d’encre font partie des plus populaires. Leur différence se situe au niveau du processus de fixation des encres. 

Quand choisir la méthode numérique ?

Si vous souhaitez réaliser des fichiers de petits volumes (qui ne dépassent pas de 500 exemplaires), cette alternative reste la meilleure. Les entreprises en choisissent souvent pour la création des supports comme les affiches, les faire-part, etc. 

L’histoire

Selon l’histoire, le numérique intègre le monde de l’impression dans les années 90. Sa réussite provient particulièrement de la révolution des logiciels. C’est surtout avec la diffusion de l’emploi du format PDF en 1993 que son usage devient une tendance. À cette époque, l’impression des images uniformes était encore nouvelle pour le public, mais au fil de quelques années, elle a connu de l’essor. 

Les différences entre les deux

Les différences entre l’impression numérique et l’impression offset se trouvent tout d’abord au niveau du temps de conception. Avec la technique moderne, la réalisation prend moins de temps qu’avec l’ancien procédé d’impression.

Pour la qualité, les deux méthodes conviennent à toutes les exigences. Peu importe le besoin que vous avez, elles permettent une impression d’envergure. L’avantage de l’impression numérique est la rapidité d’impression et une gâche de papier limitée.

Cet article vous a plu ? Découvrez nos articles similaires

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Après l’étape d’impression sur papier, il faut passer par l’étape de façonnage. C’est une phase qui représente en réalité les différentes opérations réalisées suite à l’impression. En effet, le papier qui sort de l’imprimerie est envoyé sur plusieurs machines pour...

Les différents formats de papier en impression

Les différents formats de papier en impression

Au bureau ou à la maison, la connaissance de chaque format papier existant s’impose. Par exemple, au travail, vous pourrez utiliser des feuilles A4 ou A5 pour prendre des notes. L’ usage s’impose en même temps pour l’imprimerie, la publicité, etc. La liste des...

Le kakémono : l’outil idéal lors des PLV

Le kakémono : l’outil idéal lors des PLV

Inventé il y a des siècles au Japon, le Kakémono appelé « objet suspendu » définit un objet décoratif qui s’inspire des tapisseries anciennes. Posé au mur, il orne une pièce avec son côté léger et attirant à la fois.  Grâce à ses vertus attractives, les entreprises...