Impression

Quelles sont les finitions possibles pour vos impressions ?

Après l’étape d’impression sur papier, il faut passer par l’étape de façonnage. C’est une phase qui représente en réalité les différentes opérations réalisées suite à l’impression. En effet, le papier qui sort de l’imprimerie est envoyé sur plusieurs machines pour obtenir sa forme finale. 

Au niveau de la finition, diverses solutions sont à votre disposition : la découpe, la dorure, le gaufrage, la reliure, la plastification … Comment choisir entre elles ? Quelles sont leurs différences ?

La découpe 

Appelée aussi « étape du massicotage », la découpe permet de couper le papier avec les dimensions attendues. 

La coupe droite s’utilise surtout sur les flyers, les affiches et les cartes de visite. Dans ces cas, le plus souvent, c’est le massicot qui est choisi. Toutefois, opter pour une coupe arrondie est également une bonne idée. Cela s’applique en particulier sur les invitations. Pour la découpe personnalisée, l’imprimeur analyse le projet du client afin de lui réaliser une découpe en fonction de sa demande. La découpe fraise quant à elle se démarque par sa précision. Elle donne un effet dentelle au papier une fois la finition terminée.

La dorure 

Certaines personnes connaissent cette technique comme le marquage à chaud. C’est un procédé qui a pour objectif de mettre une pellicule métallique sur le support. En fonction de vos attentes, vous pouvez en apposer uniquement sur certaines zones. 

Pour la personnalisation, vous disposez différents choix de couleurs. Malgré cela, le plus souvent, c’est l’or et l’argent qui sont les plus célèbres. La dorure s’utilise particulièrement pour ressortir un aspect luxueux de la conception. C’est pour cette raison qu’on la retrouve sur les invitations, les couvertures des livres …

Le gaufrage 

Appelé également « estampage » ou encore « embossage », le gaufrage est un procédé qui permet de reproduire un relief sur un papier. Cette méthode met en relief par le haut quelques parties du dossier ou du support à créer. 

Il est recommandé pour personnaliser n’importe quel type de papier et de carton. La seule condition est que la feuille à imprimer répond aux règles de flexibilité. Cela permet d’accueillir sans aucune difficulté les irrégularités de la matrice. 

Le pelliculage 

Si vous avez entendu parler de « lamination », sachez que c’est le même principe que le pelliculage. La technique a pour objectif d’appliquer une pellicule sur le papier imprimé. 

Miser sur cette méthode aide à enjoliver les imprimés ou à leur créer une image plus tactile. Pour que le papier ait une durée de vie plus longue, ce procédé semble aussi idéal.

Le pelliculage existe en plusieurs types : mat, brillant et satiné. C’est pour cette raison que les professionnels la choisissent pour protéger et augmenter la durée de vie du document ainsi protégé, on pense notamment aux affiches, carte de restaurants ou de bars ainsi que les cartes de visite

Le pliage 

Lors de la conception des dépliants, le pliage reste la solution de finition parfaite. Votre imprimeur fait en sorte à ce que la finition s’adapte à vos attentes. Ils choisissent entre le simple pli, le pli accordéon, le pli roulé ainsi que le pli croisé.

La plastification 

La plastification est considérée comme la plus connue. Le principe consiste à appliquer une pellicule plastique transparente autour du papier imprimé. 

Comme avantage, cette finition protège au mieux les supports de toutes les agressions extérieures comme les pluies, les poussières …

Puisqu’elle s’utilise sur différents formats comme l’A5, A4 ou encore A3, vous pouvez la choisir sur presque tous vos documents : diplôme, fiche … 

Comme le pliage, la plastification se propose en plusieurs types également : mat, brillant et satiné.

Le rainage 

Le rainage dépose une empreinte sur le papier imprimé afin de rendre le pliage beaucoup plus simple. Il s’utilise, par exemple, pour la création de dépliants avec un niveau de grammage élevé.

La reliure

Après l’étape de l’impression, toutes les feuilles de vos documents doivent être assemblées dans le bon ordre. Afin de bien les maintenir, vous pouvez utiliser la reliure. Dans ce cas, plusieurs possibilités sont à votre disposition, le choix varie en fonction du nombre de feuillets ainsi que de votre budget : reliure à spirales, reliure avec des agrafes, dos carré-collé, dos carré agrafé et le dos cousu-collé.  

Le vernis 

Le vernis aide à améliorer l’aspect visuel des impressions. C’est une couche de protection transparente ajoutée sur les papiers. Vous pouvez choisir entre : mat, satiné, pailleté ou brillant.

Cependant, le vernis est surtout apprécié pour son design que son côté pratique.

De plus en plus employé, le vernis sélectif permet d’appliquer sur une ou plusieurs zones prédéfinies pour donner un effet visuel 3D mettant en valeur le produit, il est notamment utilisé sur des cartes de visites, couvertures de livres, affiches, flyers, packaging pour produits cosmétiques…

Cet article vous a plu ? Découvrez nos articles similaires

Le fond perdu en impression

Le fond perdu en impression

Avant l’impression d’un document, le suivi de quelques étapes s’impose pour prévenir toute sorte d’erreurs. L’ajout du fond perdu est une règle à respecter. Pourquoi ? C’est un espace qui se trouve en plus et autour du document, généralement, de 3 à 5 mm. Considéré...